Press

Les CMN vont construire une hydrolienne expérimentale à Cherbourg

By 21 November 2016 No Comments

Source: Cherbourg-Octeville

Le chantier naval de Cherbourg CMN, associé à la société HydroQuest et à l’Université de Caen a développé un prototyle novateur d’hydrolienne qui va être expérimenté dans les Côtes-d’Armor.

À l’occasion de l’International Tidal Energy Summit, qui se tient à Londres les 22 et 23 novembre, HydroQuest et CMN (Constructions Mécaniques de Normandie) annoncent le lancement d’un projet de démonstrateur innovant pour la filière hydrolienne marine. Ce projet, réalisé avec l’appui de l’université de Caen Normandie, prévoit l’installation en mer d’une hydrolienne marine de 1 MW sur le site de Paimpol-Bréhat, dans le cadre d’un accord avec EDF, à partir du second semestre 2017. Le projet a été retenu suite à l’appel à projets Énergies renouvelables en mer et fermes pilotes hydroliennes fluviales, financé par l’État dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir et opéré par l’Ademe. L’objectif du démonstrateur est de valider les performances de cette machine en conditions réelles de fonctionnement, pour une commercialisation à l’échelle internationale à l’horizon 2019.
«Le partenariat autour du démonstrateur s’inscrit dans notre stratégie de croissance sur les énergies marines renouvelables, secteur qui deviendra à terme, en plus de notre activité historique de chantier naval, un des piliers de l’entreprise. Ce projet, qui conforte notre collaboration établie avec HydroQuest depuis plusieurs années, confirme le lancement d’une filière française de l’hydrolien marin dont nous faisons désormais partie aux côtés d’HydroQuest », explique Pierre Balmer, président de CMN. La machine sera construite à Cherbourg dans les ateliers de CMN, puis testée en mer en conditions réelles de fonctionnement pendant plusieurs mois. Ouest-France
Lisez cet article en intégralité