La presse en parle

HydroQuest va créer la première ferme d’hydroliennes fluviales

By 1 mars 2017 No Comments

Source: Bref éco Auvergne- Rhône-Alpes

Le projet de ferme d’hydroliennes fluviales, porté par CNR en partenariat avec la PME grenobloise HydroQuest et le normand CMN, a été retenu par l’Ademe. Il consiste en l’installation de 39 hydroliennes fluviales à l’aval du barrage de Génissiat, dans l’Ain. Ce projet porte sur une puissance installée de plus de 2 MW et une production annuelle moyenne de 6 700 MWh (soit la consommation annuelle d’environ 2 700 habitants). « Il constitue une première mondiale de par sa dimension et sa complexité, et permettra de valider la viabilité technico économique de cette récente technologie de production d’énergie renouvelable », souligne Ahmed Khaladi, chef de projet chez CNR. Nommée HydroQuest River, la gamme d’hydroliennes fluviales d’HydroQuest utilise l’énergie cinétique des cours d’eau. Ainsi, la production d’énergie se fait de manière régulière et prédictible. « La taille significative du projet servira de référence et de vitrine pour le développement de cette nouvelle technologie à l’international », ajoute Jean-François Simon, Pdg de la start-up.

Le marché français reste « résistant et stable », Gérard Guyard voit aussi se développer de nouvelles zones, notamment la Chine et l’Inde où ses solutions pour la traçabilité industrielle sont plébiscitées pour les pièces automobiles et dans le médical. Gravotech réalise la plus grosse partie de son activité dans la traçabilité industrielle, le solde se répartissant entre la signalétique et la personnalisation (gravure de bijoux, de sacs à main, etc.). Détenu majoritairement par LBO France depuis 2007 suite à trois LBO successifs, Gravotech devrait changer de mains d’ici « six à 18 mois ». « Je suis en discussion avec des nouveaux partenaires financiers et industriels », indique Gérard Guyard.11c.D.
CNR (Compagnie nationale du Rhône) sera en charge de l’exploitation, de la maintenance et de l’ingénierie hydroélectrique de la ferme. CMN (Constructions Mécaniques de Normandie), partenaire industriel d’HydroQuest, assurera la fabrication des hydroliennes. La mise en service est prévue pour 2018.

Lisez cet article en intégralité